Nadine Montel est née le 26 Décembre 1964 à St Marcellin dans l’Isère.

Elle vit à Voiron (Isère) et a aménagé son atelier à son domicile.

 

 

Dans un premier temps la volonté première de Nadine Montel a été de  travailler avec un seul médium, l’acrylique. 

Durant dix années elle explore cette technique en s’isolant volontairement du monde extérieur et  accomplit un travail de reconstruction et de transformation personnelle. Un peu comme si la peinture lui permettait de se reconnecter  à sa matrice afin de renaître une nouvelle fois, différente. 

 

L’année 2010 a été un tournant important de son parcours. La disparition prématurée et l’accompagnement dans la mort du père de ses enfants a provoqué chez elle une profonde nécessité de faire corps avec sa créativité.

Le geste est soudainement devenu envolé, empli d’une force de vie, d’un puissant souffle créateur jusqu’ici contenu, comme une réponse à la mort, à la disparition.

 

Par la suite Nadine Montel lâche toute volonté de comprendre, d’apprendre ou de connaître et décide de laisser aller son inconscient vers ses racines profondes.

Le travail acharné s’allège, devient des moments de connexion à la vie où le geste créateur se manifeste  naturellement. Elle découvre sa capacité à  s’imprégner de l’essence des choses, de sa constante communication qu’elle établit avec le monde ainsi que de cette inlassable question qu’elle pose à ce qui l’entoure « Qui es-tu ? » comme une résurgence de son propre questionnement « Qui suis-je ? »

 

Au fil du temps l’appel de la nature amène Nadine Montel à travailler à l’extérieur dans le chemin d’Art de Montaud (Vercors).

Elle explore le monde végétal, minéral et s’investit dans le Land Art où son geste épouse naturellement les éléments.

 

 

Le travail sur la légèreté, l’évanescence et la délicatesse l’amène à créer des installations d’une grande poésie.

du 3 Septembre au 22 Octobre 2016

Aux Moulins de Villancourt 38800 Pont de Claix.

du lundi au samedi de 14h à 18h.